Rechercher

L'évolution des pratiques managériales sera nécessaire pour réussir le rebond collectif

A quoi ressemblera vraiment le monde du travail d’après, de demain ? Quelles seront les clés du rebond collectif ? Le télétravail va-t-il devenir la norme et le bureau l’exception ? Pourra-t-on manager des équipes comme "avant" ?



Il sera bientôt temps de commencer à réfléchir à la façon dont le travail va changer lorsque les entreprises ramèneront leurs employés dans les bureaux. Idéalement, le Covid-19, du point de vue des pratiques professionnelles, devrait donner naissance à un vaste recueil rassemblant nos expériences sous la forme d’un partage, et qui élaborerait de façon critique et ouverte de nouvelles pratiques à expérimenter en situation ordinaire.


Nous savons tous aujourd’hui que le retour à la « normale » ne se fera pas du jour au lendemain à cause des mesures sanitaires de désinfection et de distanciation sociale qui nous seront encore imposées pendant de nombreuses semaines.

Il m'apparait chaque jour davantage, dans ma pratique, qu’il est indispensable d’accompagner les managers afin de traverser cette période de transformation et ainsi éviter que l’humain, qui est au centre du travail, soit oublié, voir malmené.


Déjà bien avant la crise du Coronavirus, les nouveaux paradigmes managériaux s'imposaient à de nombreuses organisations comme une évidence dans un monde VUCA : plus volatile, plus incertain, plus complexe et plus ambigu.


En effet, les pratiques et rituels managériaux se doivent d'évoluer afin que la distanciation sociale imposée par ce satané virus ne s’installe pas également dans les équipes au travail, au risque de générer démotivation, repli sur soi et troubles psychosociaux.


Qu'attendra-ton d'un manager du temps d'après Covid ? Pourquoi ne pas profiter du déploiement du travail à distance pour faire évoluer les relations et les baser davantage sur la confiance ? Avec la distance du télétravail, il convient de ne pas négliger l’impact et la puissance du feedback réciproque : vérifier que les messages sont bien compris, que chacun sait ce qui est attendu, témoignez des signes de reconnaissance en veillant à l’équité. On peut aisément imaginer que les entreprises qui ne sauront pas se remettre en question après la crise rencontreront des difficulté à garder leurs salariés et à attirer de nouveaux talents...


L'optimisme sera, selon moi, une des compétences clés que les managers devront mobiliser, voir acquérir pour certains, si nous voulons repartir sur de bonnes bases. Je crois profondément en l'optimisme qui n'est pas comme on pourrait l'entendre parfois une forme de déni de la réalité, mais au contraire admettre et intégrer la crise, la regarder en face et se demander comment en tirer le meilleur. Dans toute crise, il y a une opportunité et c'est à nous de la trouver pour réinventer avec nos ondes positives le monde du travail de demain.


Lien vers l'article Linkedin :

https://www.linkedin.com/pulse/l%C3%A9volution-des-pratiques-manag%C3%A9riales-sera-n%C3%A9cessaire-c%C3%A9cile-rocaboy/


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout